KeyOpsTech présente un bilan positif pour 2020 et renforce sa présence en Afrique de l’Ouest

Date de publication :
1.22.21
Auteur de l'article
Cynthia Aïssy

ABIDJAN (© 2021 Afriquinfos)- L’année 2020 a été synonyme de croissance et de résilience pour KeyOpsTech, acteur digital spécialisé dans la livraison de courriers et de colis. Malgré la pandémie de la Covid-19, KeyOpsTech clôture l’année 2020 avec le démarrage effectif de ses activités au Ghana, premier pays anglophone servi.

Plus d’un demi-million de colis ont été suivis grâce à KOTscan, la solution digitalisée de KeyOpsTech. Au cours de l’année, l’entreprise a misé sur des investissements principalement dans la déclinaison WEB de son application Android et sur l’intégration des différentes solutions de mobile money lui permettant de développer des solutions plus larges et ouvertes, et de se déployer géographiquement. Parmi ses réalisations, KeyOpsTech a accru son activité au Mali, notamment avec ‘La Poste du Mali’, passant de 500 à 30.000 colis livrés par mois. L’entreprise a également consolidé ses partenariats avec les compagnies de transport en Côte d’Ivoire, au Mali et au Burkina Faso, et des expressistes en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Ghana.

Ces objectifs n’auraient pu être atteints sans la résilience des équipes de KeyOpsTech. Déterminées à demeurer au service des clients, elles ont su maintenir un niveau ainsi qu’une qualité de service optimale, dans le respect des mesures imposées par les organisations sanitaires : le télétravail a été généralisé, les voyages limités et l’assistance digitale aux clients s’est mise en place.

KeyOpsTech procède actuellement au lancement de ses activités au Togo, au Bénin ainsi qu’au Cameroun, via son nouveau réseau de distributeurs partenaires. Face aux défis posés par la pandémie de Covid-19, l’entreprise entend par ailleurs développer ses activités dans le domaine de la santé, grâce aux bénéfices offerts par sa solution KOTscan. Dans ce cadre, des partenariats avec de grandes ONG et avec des services étatiques locaux sont en cours d’élaboration.

«Notre but est désormais d’optimiser les avantages qu’offrira la zone de libre-échange et d’impulser un changement dans le secteur de la livraison à travers tout le continent. Nous souhaitons plus que jamais connecter les villes africaines entre elles et ainsi accompagner le développement du commerce intra-africain», a déclaré Olivier Mercuriot, CEO de KeyOpsTech.

Afin de servir et connecter tous ceux – entreprises et particuliers – qui contribuent à l’augmentation des échanges intra-continentaux, KeyOpsTech a entamé un processus de régionalisation de ses activités, qui sera renforcé par la mise en place de la ZLECAF, en vigueur depuis le 1er janvier 2021. Cet accord facilitera l’accès aux régions les plus reculées grâce à une gestion facilitée des interconnexions entre les compagnies de transport des différents pays africains.

À propos de KeyOpsTech

Créée en 2017, KeyOpsTech est la première entreprise qui digitalise le suivi de livraison de colis et de plis en Afrique. Implantée en Côte d’Ivoire depuis 2018. KeyOpsTech permet l’envoi, le transport et la traçabilité de colis et plis au départ et à destination de villes mal desservies. La combinaison de trois éléments-clés que sont : son maillage territorial basé sur les interconnexions des réseaux de bus existants, son étroite collaboration avec les compagnies locales et son application mobile qui permet de suivre le colis, donne à KeyOpsTech un avantage concurrentiel considérable. KeyOpsTech arrive ainsi à atteindre les populations dites «hors réseau» et à garantir une livraison sécurisée.

Article initialement publié par Afriquinfos


Retour aux articles
Flèche